C’est beau d’avoir un setup gaming de qualité, avec des LEDs un peu partout, un superbe écran 144 Hz et tout ce qui va avec, mais s’il est mal organisé, ça peut être assez décevant…

Si je dis ça, c’est parce qu’avant que je réfléchisse à comment organiser correctement les câbles sur mon bureau et dans ma config PC, c’était un peu le bordel si tu vois ce que je veux dire !

Puis avec le temps, j’ai changé certains éléments et arranger le tout de sorte à ce qu’il n’y ait plus grand chose qui traîne sur le bureau, et ce qu’il reste est relativement bien caché.

Aujourd’hui, je te propose un tour d’horizon des solutions que j’ai utilisées pour optimiser mon cable management.

La problématique des câbles

C’est vrai, pour moi et pour beaucoup de gamers, un trop grand nombre de câbles n’est visuellement pas très agréable. Et lorsqu’il y en a vraiment beaucoup, c’est assez moche.

Le but ultime d’une configuration haut de gamme et d’un setup de ce type-là est d’avoir un résultat le plus propre possible. Après, chaque personne à des goûts différents, mais si tu es ici c’est parce que je pense que tu veux avoir un bureau clean.

Je te comprends totalement !

Les câbles en soi ne sont pas un vrai problème dès lors qu’ils sont bien arrangés et qu’ils restent discrets, c’est tout l’objectif de cet article.

Une première solution… Le sans fil !

L’une des meilleures solutions pour limiter les fils et câbles et tout simplement, de ne pas en avoir.

C’est peut-être l’alternative la plus onéreuse, c’est pour cette raison que je la présente maintenant. Tout le monde n’a pas les moyens de refaire en partie son setup.

Aujourd’hui, beaucoup de constructeurs hardware de qualité proposent des produits sans fil, c’est par exemple le cas de la souris Logitech G Pro que je possède et que j’adore !

Dans la catégorie des dispositifs sans fil, il y a également le clavier (même mécanique), certaines barres de son ou encore des casques gamers.

Pour notre époque, c’est à peu près tout, mais on peut imaginer dans le futur avoir encore moins de fil !

À noter aussi que les performances du sans fil sont aujourd’hui largement suffisantes, même pour une utilisation en compétition. Les produits Logitech le prouvent encore une fois.

Le wireless reste donc une solution viable pour voir disparaître tous ces fils qui traînent !

Le châssis, élément indispensable

Passons maintenant à la configuration du PC, qui est aussi un point sur lequel il faut réfléchir. En effet, optimiser les câbles au sein de ton châssis passe nécessairement par une config sur-mesure.

Pourquoi ? La première raison reste que dans un PC pré-configuré, il y a en général beaucoup de câbles, et souvent assez mal organisés. L’exemple d’une alimentation modulaire l’illustre bien :

À gauche une alimentation modulaire et à droite, une alimentation non-modulaire. D’un côté on peut choisir quels câbles nous avons besoin et de l’autre, on a pas le choix !

Mais le cœur du problème est souvent le châssis, car même si tu préfères les modèles entièrement opaques sans vitrages, il faut quand même optimiser le placement. Ne serait-ce que pour avoir un bon flux d’air et une ventilation performante.

C’est en parti pour ça que lorsque j’ai monté ma configuration, j’ai choisi le châssis Evolv ATX Tempered Glass dont j’ai déjà parlé auparavant tellement je l’adore !

En plus, avec quelques composants LEDs, le résultat est très joli…

Comment organiser les fils extérieures ?

Là où la plupart des gamers ont un soucis de cable management, c’est au niveau des câbles et fils reliant le PC aux périphériques : moniteur, micro, clavier, etc. et au secteur.

Tout ça fait beaucoup de fils qui traînent, alors comment les cacher au maximum ? Plusieurs astuces s’offrent à toi !

La plus simple qui ne coûte presque rien est d’utiliser des petites attaches comme des colliers de serrage pour d’une part, réduire la longueur visible d’un câble et d’une autre part, attacher ensemble les fils.

C’est un produit plutôt pratique, le problème est que si tu veux déplacer ta configuration, il faudra probablement les couper. Si tu n’as pas de serre-câbles, ils ne coûte presque rien dans le commerce traditionnel.

Certains utilisent aussi des gaines en plastique souple pour placer tous les câbles en un seul visible. Je n’ai jamais utilisé de gaine donc je ne pourrai pas t’aider davantage, cela dit elle semble être assez pratique.

Les 3 produits indispensables !

Pour gérer ton cable management, tu peux utiliser des solutions artisanales, ou acheter des produits conçus pour. Il ne faut pas prévoir un gros budget, je dirais une cinquantaine d’euros pour être à l’aise.

J’ai fait une compilation de 3 produits incontournables dans l’objectif de cacher au maximum tous ses câbles :

#1. Attache adhésive

#2. Clip de câble

#3. Boite

Note

Tu peux aussi opter pour des kits tout-en-un, comme celui de TechNews&Test ou celui de Hynec Technologies, le tout est d’avoir des porte-câbles et une boîte pour ranger la multiprise et les boîtiers d’alimentation.

Il y a aussi les bacs à fixer sous ton bureau, pour ranger les câbles qui pendent, il y en a chez IKEA et probablement dans les grandes surfaces je pense.

Pour t’aider à mettre en place tout ça, voici une superbe vidéo qui explique bien les étapes :

Et l’étape d’après ? Mettre de jolies RGB !

Travailler ton cable management va te demander un peu de travail, mais une fois que tout sera en place bien proprement, le résultat sera très clean et tu seras fier !

Alors pourquoi ne pas installer des bandes LED, elles sublimeront ton setup et les connecteurs ne traîneront pas car tu auras la matériel pour l’éviter.

J’ai d’ailleurs rédigé un guide pour t’aider à mettre en place ton setup RGB :

Et voilà, ce petit guide est désormais terminé, si tu as des questions ou que tu souhaites me faire part de tes conseils, n’hésite pas à me contacter ou laisser un commentaire !

En soi, avoir un cable management propre n’est pas une tâche compliquée, mais il faut savoir quel produit acheter et comment faire les montages pour arriver à un résultat satisfaisant.

Je te souhaite bonne chance pour organiser tout ça !